Vos questions sont entre de bonnes mains

Don de voiture sans permis

Partager
Envoyer par email

Le don de voiture sans permis n'existe pas : c'est une arnaque !

Généralement considérées comme des cibles faciles, les personnes qui recherchent un don de voiture sans permis sont parfois victimes d'arnaques. Beaucoup sont alléchés par des offres intitulées « Don voiture sans permis ». Prenez garde !

Ces arnaques, en France, sont généralement le fait de réseaux organisés depuis l'Afrique qui s'attaquent au marché des voitures sans permis d'occasion.

Trouvez votre assurance auto

Le don de voiture sans permis : les méthodes des arnaqueurs

Quand l'acheteur est victime 

  • Lorsque sur le web vous trouvez une annonce pour un don de voiture sans permis, méfiez-vous ! Rien n'est donné dans ce type de procédure.
  • L'arnaque repose sur les frais de dédouanement ou de transport qu'il vous faudra débourser pour acheminer le véhicule jusque chez vous. Vous risquez surtout de payer des frais pour une voiture sans permis dont vous ne verrez jamais la première roue.
  • Payez donc plutôt des arrhes qu'un acompte pour toutes vos transactions. Ainsi les deux parties s'engagent contractuellement.

Quand le vendeur est victime

Vous passez une annonce pour un don de votre voiture sans permis, un acheteur se manifeste et vous demande de ne payer qu'une fois le véhicule reçu. Évidemment, il ne faut jamais accepter ce mode de transaction.

Autre technique d'escroquerie autour du don de voiture sans permis

L'escroc vous fait parvenir un chèque d'un montant supérieur à la transaction. Si vous placez ce chèque à la banque, la somme sera créditée sur votre compte au bout de quelques jours, ce qui vous met en confiance pour rembourser le trop perçu. Hélas une quinzaine de jours plus tard, la banque vous informe que le chèque est finalement un faux. Il est alors débité et vous payez des frais d'intervention. Exigez donc toujours un achat réglé par un chèque de banque française.

Don de voiture sans permis : comment reconnaître les arnaques ?

Souvent le premier indice est le niveau de langue employé dans les messages : les formules semblent toutes faites et des fautes d'orthographe sont nombreuses dans le texte.

Le premier contact est toujours simple mais ensuite l'histoire se complique, l'acheteur ou le vendeur selon le cas va prétexter de soudaines difficultés familiales et vous demander une solution arrangeante pour contourner les formalités d'usage...

En résumé, le bon sens doit primer : hormis entre amis ou en famille, le don de voiture sans permis n'existe pas.

Trouvez votre assurance auto


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
olivier delmas-leguéry

responsabilité civile, construction, immobilier ..

Expert

frédéric lassureur

ecrivain public - spécialisé dans les questions d'assurances - diplômé de l'enas

Expert

jean-michel moravie

assureur conseil

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.